Pour celles et ceux qui voudront bien jouer le jeu, Cécile MORAL, vous propose durant le temps que dure la situation, d’écrire sur un post-it ou petit morceau de papier de couleur (c’est plus sympa visuellement), une belle chose que vous avez ENTENDU (bruit, son, paroles…), OU VU (couleurs, formes, végétaux…), OU SENTI (odeurs de fleurs, de cuisine…),   OU GOUTE (sucré, salé…) OU TOUCHE (différentes textures de ce qui nous entoure).
Ajoutez la date sur le papier, pliez le et mettez le dans un bocal, un pot, un vase…

Le but de cet exercice est de venir se poser chaque jour, avoir une pensée positive et de se reconnecter avec l’essentiel, avec ce qui nous entoure…

Faites le point au bout de 30 jours…. et relisez tous les mots en installant un sourire sur votre bouche (le corps reconnait que vous êtes dans un instant de bien-être à partir du moment où l’on installe un sourire sur ses lèvres) et rendez-vous compte que la vie est belle et que chaque jour qui passe est un “beau jour”.


Aujourd’hui, je voudrais vous dire… d’avoir Confiance

Asseyez-vous confortablement face au soleil.
Fermez les yeux ou gardez-les ouverts (c’est comme vous avez envie), les 2 pieds bien à plat au sol qui nous rappellent que nous sommes reliés à la Terre, les mains posées sur vos cuisses ou sur votre ventre.
Portez votre attention, sur le rythme de votre respiration, Inspire, Expire
J’Inspire lentement par le nez et j’Expire profondément par le nez (vous pouvez aussi expirez par la bouche mais parfois cela sèche la langue et la gorge et n’est pas agréable, faites comme il est bon pour vous)
Plus mes Inspires sont lentes et mes Expires profondes et plus je fais entrer le calme et la détente à l’intérieur de moi
J’apprécie à cet instant précis la douceur des rayons du soleil qui réchauffe ma peau, qui vient me ressourcer, me régénérer.
J’imagine que cette belle chaleur circule à l’intérieur de moi et vient nourrir chaque espace de mon corps, chaque organe, chaque muscle et jusqu’à la plus petite cellule de mon corps.
Sur l’Inspire je me répète “Je me sens parfaitement bien”
Sur l’Expire je me répète que “Tout va bien”

Et je me laisse porter par mes Sens…
Je porte mon attention sur ce que j’entends, le chant des oiseaux autour de moi, le vent dans les feuilles, le silence…
Je porte mon attention sur ce que je sens, toute les odeurs, senteurs qui viennent me chatouiller les narines, les fleurs, l’air…
Je porte mon attention sur ce que je peux imaginer derrière mes paupières closes, les couleurs, les reliefs, tous les détails de l’espace qui se trouve devant moi…
Je porte mon attention sur ce que ressens, à l’extérieur de moi, l’air sur mon visage, la douce chaleur sur ma peau et à l’intérieur de moi, “comment je me sens à cet instant précis”, “y’a t-il des tensions ?”, “des émotions désagréables ?”…
Et avant de terminer cette séance, j’installe un sourire sur mes lèvres (votre corps et votre mental reconnaissent que vous êtes dans un moment de bien-être à partir du moment où vous avez installés un sourire sur vos lèvres), je prends 3 grandes Inspires, je vais chercher tout le positif que je viens de vivre à cet instant, et sur l’Expire je l’intègre à l’intérieur de moi, je le diffuse, je l’ancre au plus profond de moi.
C’est une information que vous donnez à votre corps, à votre tête et à votre cœur.
Vous allez vous préparer à terminer cette séance, bouger vos pieds, vos mains, frottez vos bras, votre visage et quand vous sentirez que c’est le bon moment pour vous, alors vous pourrez ouvrir les yeux.

Belle journée à vous
Aimez chaque lever de Soleil et Appréciez chaque coucher de Soleil.

Séance Audio

Cette semaine, je propose un exercice pour venir Rééquilibrer tous les organes, Apprendre et/ou Réapprendre à prendre le temps de faire les choses.

En position assise ou debout, comme il est bon de le faire pour vous
Vous pouvez mettre une musique de relaxation si cela peut vous aider.
Prenez le temps de vous installer le plus confortablement possible, le dos bien calé et les 2 pieds bien à plat sur le sol (si vous êtes assis) et les jambes écartement bassin en déverrouillant les genoux (si vous êtes debout)
Prenez le temps de porter votre attention sur votre respiration, sur vos Inspires et vos Expires
J’Inspire et mon ventre se gonfle et sur l’Expire, mon ventre se dégonfle, comme si mon nombril voulait aller toucher ma colonne vertébrale.
Puis je ferme les yeux ou pas
Je continue de me concentrer sur ma respiration et je laisse les bruits qui m’entourent s’éloigner doucement.

Sur l’Inspire, je lève mon bras droit au-dessus de ma tête, je m’étire en douceur
et sur l’Expire mon bras reprend sa place le long de mon corps
Je synchronise ma respiration avec mon geste.
Je prends plaisir à sentir et ressentir la lenteur de mon bras dans l’espace
Et je le fais 3 fois

Prenez le temps de venir sentir si quelque chose a changé à l’intérieur de vous, picotements, chaleur…
Et de le sentir entre chaque fois

Puis je fais la même chose avec mon bras gauche, 3 fois également
Sur l’Inspire, je lève mon bras gauche au-dessus de ma tête, je m’étire en douceur
et sur l’Expire mon bras reprend sa place le long de mon corps
Je prends le temps de vérifier comment est mon côté gauche par rapport à mon côté droit….
Est-ce que je ressens différemment mes 2 côtés…ou pas, et c’est si rien n’a changé c’est bien aussi.

Et avec les 2 bras en même temps toujours en synchronisant votre respiration et le geste.
Prenez un temps, pour venir vérifier comment vous vous sentez après cet exercice.

Et pour terminer cet exercice, prenez une grande et profonde Inspiration pour aller chercher tout le positif que vous venez de vous offrir, comme un cadeau que vous vous êtes offert et sur l’Expiration, ancrer, installer et diffuser à l’intérieur de vous.
Laissez circuler tout ce positif pour les jours et les semaines à venir.

Et doucement vous allez vous préparer à terminer cette séance, en bougeant vos mains, vos pieds, vous frotter les bras
Vous pourrez ouvrir les yeux

Je vous souhaite une Belle journée et une Belle semaine

LES TROIS NIVEAUX DE LA RESPIRATION

Tu es comme tu respires. Oublie ton souffle et tu t’oublies. Prends conscience de son mouvement et c’est toi que tu retrouves !

POUR UNE MEILLEURE OXYGÉNATION ÉMOTIONNELLE ET MENTALE

Le mouvement de la respiration en trois niveaux :

– Abdominal (partie basse de la cage thoracique,)

– Thoracique (partie médiane de la cage thoracique)

– Claviculaire (partie haute de la cage thoracique)

Si on devait leur donner un ordre d’importance, ce serait le niveau abdominal qui serait le plus important et qui devrait être notre respiration naturelle au quotidien.

 

Les trois niveaux de la Respiration : Exercices pour conscientiser

La Respiration Abdominale

Prenez une bonne assise, posture parfaite ou tailleur. Placez une main sur le ventre, sur le nombril. Placez l’autre main sur la poitrine.

Respirez par le nez.

Respirez uniquement dans le ventre.

Vous devez sentir que la main placée sur le ventre bouge et que celle placée sur la poitrine ne bouge pas du tout.

Commencez par Expirer complètement, le ventre “rentre”. Sentez que vous gainez les abdominaux activement, comme pour rentrer le nombril vers la colonne vertébrale.

L’air sort des poumons. A l’Inspiration, relâchez le gainage abdominal. L’air entre sans effort. Et le nombril revient à sa place initiale.

A l’Expiration, le “ventre “rentre” à nouveau. La respiration abdominale est donc un mouvement « avant-arrière » du ventre.

 

La Respiration Thoracique

Prenez une bonne assise. Placez vos mains sur les côtes, de chaque côté. Le pouce est dirigé vers l’arrière. Les 4 autres doigts sont dirigés vers l’avant. Les paumes de main sont dirigées vers le bas. Respirez par le nez.

Commencez par Expirer complètement. Videz complètement les poumons. Sentez le ventre qui se gaine. Maintenez ce gainage au niveau du bas-ventre et du nombril pour « bloquer » la respiration abdominale. A l’Inspiration, les côtes se soulèvent latéralement et les mains s’éloignent l’une de l’autre sur les côtés. A l’Expiration, les côtes reviennent à leur place initiale et les mains se rapprochent.

Cette fois, c’est l’Inspiration qui est active et l’Expiration se fait passivement, « toute seule », juste en relâchant la cage thoracique.

La respiration thoracique est un mouvement d’expansion-rétraction latéral de la cage thoracique.

 

 

La Respiration Claviculaire

 Prenez une bonne assise. Placez une main haut sur la poitrine, au niveau des clavicules et l’autre main sur le ventre.

Respirez par le nez. Commencez par Expirer à fond. A l’Inspiration, les clavicules se soulèvent. La main qui est haut sur la poitrine se soulève. Alors que la main qui est sur le ventre ne bouge pas. A l’Expiration, les clavicules reprennent leur position de repos. La main qui est sur la poitrine « redescend ». C’est un mouvement « bas-haut » du haut de la cage thoracique. Il est de plus faible amplitude que les deux autres. Il est également plus compliqué à isoler des deux autres étages (surtout de l’étage thoracique).

Cette respiration permet d’harmoniser le métabolisme et de relancer la production de sérotonine et d’ocytocine dans le cerveau. Elle contribue également à préparer le cerveau pour un sommeil réparateur. Le souffle c’est la vie !

DIRE LES MOTS POUR EVITER LES MAUX

Une émotion c’est comme une personne qui vient frapper à ta porte et qui ne partira pas tant que tu ne lui auras pas ouvert et plus tu attends, plus la confrontation sera violente

• Si tu n’écoutes pas ton insatisfaction elle te parle avec le mal de tête

 • Si tu n’écoutes pas ta colère elle te parle avec la gastrite

• Si tu n’écoutes pas ta peur elle te parle avec la constipation

• Si tu n’écoutes pas ton envie de dire “non” elle te parle avec des troubles de l’estomac

• Si tu n’écoutes pas ta passion elle te parle avec une infection

• Si vous n’écoutez pas votre créativité et votre talent ils vous parlent avec l’augmentation de poids

• Si tu n’écoutes pas ton affectivité elle te parle avec la dermatite

• Si tu n’écoutes pas ta spiritualité, elle te parle avec le corps.. Qui tombe malade

On ne devrait jamais oublier.. Jamais de nous écouter..

Toute émotion non écoutée laisse un signe sur le corps..

Le corps est le miroir de notre âme…

La Cohérence Cardiaque

La Cohérence Cardiaque peut se faire n’importe où et à tout moment. Mais cette technique est particulièrement efficace avant de dormir. C’est comme compter les moutons. Si vous avez des difficultés à vous endormir, cette respiration va permettre à votre esprit de se calmer et vous aider à vous endormir.

Comment mettre en place la respiration ?

Je mets ma main sur mon ventre et sur l’Inspire, je gonfle mon ventre, comme si mon ventre voulait pousser ma main.

Et sur l’Expire, je souffle, par la bouche ou le nez, comme si mon nombril voulait toucher ma colonne vertébrale.

 

Pratiquer la Cohérence Cardiaque

 

Installez-vous confortablement sur une chaise ou à même le sol. Maintenez une posture ouverte. Pour l’exercice, vous allez toujours respirer par le nez.

Commencez par respirer en sentant les mouvements de l’abdomen. L’abdomen se gonfle naturellement avec l’Inspiration, puis se dégonfle avec l’Expiration. Une fois que vous êtes installés dans le mouvement de la respiration, vous pouvez commencer.

 

Cet exercice se pratique en quatre phases de durée égale :

  • Inspiration en comptant mentalement 4
  • Suspension du souffle en poumons pleins en comptant 4
  • Expiration en comptant 4
  • Suspension du souffle en poumons vides en comptant

Pour commencer, vous pouvez juste compter lors des phases d’Inspiration et d’Expiration sans vous préoccuper des phases de suspension du souffle. Marquez juste un temps naturel de transition entre l’Inspire et l’Expire. Puis lorsque vous serez plus familier avec l’exercice, vous pourrez compter pour les quatre phases.

  • Le comptage se fait mentalement, et vous respirez uniquement par le nez.
  • Ne forcez pas la respiration. Restez dans une zone où le souffle est fluide. Avec une pratique régulière, vous pourrez graduellement augmenter la durée.

 

Faites 10 à 20 cycles de respirations selon votre disponibilité.

Sieste flash

Détendre les Sensations ou Tensions désagréables au niveau des Cervicales, et Rééquilibrer le Liquide Céphalo-Rachidien

En position assise de préférence, mais vous pouvez aussi l’expérimenter debout en attendant à une caisse de supermarché, dans votre voiture à un feu tricolore….
Vous pouvez mettre une musique de relaxation si cela peut vous aider.
Prenez le temps de vous installer le plus confortablement possible, le dos bien calé et les 2 pieds bien à plat sur le sol (si vous êtes assis) et les jambes écartement bassin en déverrouillant les genoux (si vous êtes debout)
Prenez le temps de porter votre attention sur votre respiration, sur vos Inspires et vos Expires
J’Inspire et mon ventre se gonfle et sur l’Expire, mon ventre se dégonfle, comme si mon nombril voulait aller toucher ma colonne vertébrale. Je peux poser ma main sur mon ventre, si je le souhaite pour accompagner le mouvement.
Puis je ferme les yeux ou pas
Je continue de me concentrer sur ma respiration et je laisse les bruits qui m’entourent s’éloigner doucement.

J’Inspire lentement, je relâche les muscles de ma tête et sur l’Expire lente et profonde, je relâche davantage
Et je peux le faire 2 ou 3 fois, comme je sens que j’en ai besoin

J’Inspire lentement, je relâche les muscles de mon buste (trapèzes, épaules, bras, mains, dos, cage thoracique, plexus solaire et ventre) et sur l’Expire lente et profonde, je relâche davantage
Et je recommence autant de fois que j’en ressens le besoin

J’Inspire lentement, je relâche les muscles du bas de mon corps à partir de mon bassin et jusqu’au bout de mes doigts de pieds (ma jambe droite et ma jambe gauche), et sur l’Expire lente et profonde, je relâche davantage

Et je recommence plusieurs fois

A cet instant, je prends conscience de l’état de détente, de calme et de relâchement musculaire que je viens d’installer à cet instant là.

Sur l’Inspire, je tourne ma tête à Droite et sur l’Expire, ma tête revient au centre
Sur l’Inspire, je tourne ma tête à Gauche et sur l’Expire, ma tête revient au centre
Laissez tomber vos épaules, comme si vos bras étaient attirés vers le sol.

Je recommence l’exercice 3 fois aussi doucement que possible en accompagnant le geste à ma respiration
Prenez le temps à chaque fois de sentir et de ressentir si quelque chose à changer (sensation de chaleur, de picotement, de relâchement musculaire…) …ou pas
Prenez plaisir à vous connecter à la lenteur du mouvement de votre corps (votre tête) dans l’espace

Et pour terminer cet exercice, prenez une grande et profonde Inspiration pour aller chercher tout le positif que vous venez de vous offrir, comme un cadeau que vous vous êtes offert et sur l’Expiration, ancrer, installer et diffuser à l’intérieur de vous.
Laissez circuler tout ce positif pour les jours et les semaines à venir.

Et doucement vous allez vous préparer à terminer cette séance, reprenez une respiration beaucoup plus tonique, bougez vos mains, vos pieds, vous frottez les bras, les jambes….
Et quand vous sentez que vous êtes prêts, alors vous pourrez ouvrir les yeux et revenir dans la pièce dans laquelle vous êtes installés.

Aujourd’hui, je voudrais vous dire… d’avoir Confiance

Cela paraît si simple à dire.

Si banal à entendre.

Si difficile à ressentir vraiment.

Souvent la dernière chose à laquelle on a envie de croire. Et pourtant la seule que l’on puisse faire parfois.

 

Avoir confiance.

 

Même quand tout semble aller dans l’autre sens.

Même quand la vie veut nous faire croire le contraire.

Même quand le désespoir reprend sa place.

 

Avoir confiance.

 

Accepter ce qui est là et savoir au fond de soi que tout ce qui arrive est un cadeau. Un cadeau parfois bien caché. Un cadeau souvent difficile à déceler.

Mais une main que la vie nous tend. Chaque challenge et chaque difficulté sont une invitation à prendre un autre chemin, à ajuster quelque chose ou à agir différemment.

 

Un chaman m’a dit un jour que la douleur était signe de transformation.

Que l’inconfort était inévitable lorsque l’on accepte de suivre le mouvement de la vie, de changer et d’évoluer. Regarder en soi n’est pas agréable, accueillir les blessures fait mal, entendre sa propre vérité fait peur, accepter d’être vulnérable demande du courage.

Mais à un moment donné, c’est la seule chose que l’on puisse faire pour accepter la voie de la guérison et de la transformation.

 

Alors si aujourd’hui vous êtes fatigué(e) ou découragé(e).

Si vous avez peur ou si vous avez mal.

N’oubliez pas ce qui se cache derrière tout ça.

N’oubliez pas que cela fait partie du chemin pour grandir et s’élever.

Et surtout n’oubliez pas que la vie est votre amie.

Que le soleil brille toujours quelque part, derrière les nuages et les tempêtes. Que ces moments difficiles sont en fait des cadeaux inestimables de la vie.

Que derrière ce voile à lever, cette montagne à gravir, ce mur à abattre se trouve l’amour, la joie et la liberté.

 

Et si c’est difficile à entendre aujourd’hui, si vous ne le comprenez pas tout de suite ou si vous n’arrivez pas à y croire. Gardez ces mots en vous, quelque part, à l’intérieur. Parce que vient un jour où la lumière réapparaît, où le cœur s’allège, où la douceur revient, où la confiance et la gratitude refont surface.

Et ce jour, on se laisse toucher par la grâce et l’on comprend.

Que tout est juste. Que tout est écrit. Que tout est parfait. Et que la vie, aussi imparfaite soit-elle, est le plus beau des cadeaux.